IAE

Qu’est-ce que l’IAE ?

BlanchisserieLe secteur de L’insertion par l’activité économique est né à la fin des années 70, dans un contexte de crise économique. L’IAE se fonde sur le principe selon lequel le fait d’occuper un emploi et de travailler est un facteur essentiel d’insertion sociale et citoyenne. Au milieu des années 80 la règlementation reconnait juridiquement l’Insertion par l’Activité Economique et la définit ainsi : « elle pour objet de permettre à  des personnes sans emploi, rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières, de bénéficier de contrats de travail en vue de faciliter leur insertion professionnelle. Elle met en œuvre des modalités spécifiques d’accueil et d’accompagnement ».

Les structures d’insertion utilisent le support « travail » comme outil de réinsertion des personnes.    

L’insertion par l’activité économique propose différents dispositifs : Atelier Chantier d’Insertion (ACI), Entreprise d’Insertion (EI), Association Intermédiaires (AI), et Entreprises de Travail Temporaires d’Insertion (ETTI).

Sur le territoire du Carladez deux Ateliers Chantiers d’Insertion ont été créés et développés depuis 2006.

Qu’est-ce qu’un Atelier Chantier d’Insertion ?

Une Activité économique d’Utilité Sociale

Un Atelier Chantier d’Insertion (ACI), propose une première étape dans un parcours d’insertion par le travail à des personnes, qui suite à des évènements de vie se retrouvent éloignées de l’emploi, (par le biais de contrats aidés de 6 mois éventuellement). Le but est de permettre à des personnes d’améliorer leurs capacités à occuper un poste de travail, de monter en compétences, de travailler sur les problématiques sociales pouvant être des freins à l’emploi et de construire et mettre en œuvre ensemble un projet d’insertion professionnel stable et durable (emploi, formation).

Un Atelier Chantier d’insertion est dans le champ non marchand et non concurrentiel. Les biens et services produits par un ACI peuvent être commercialisés à concurrence de 30% du budget global l’activité.

Un Outil de redynamisation pour les personnes éloignées de l’emploi

Pour entrer sur un chantier d’insertion, les personnes accueillies, doivent répondre à des critères d’éligibilité précis, qui sont définis et revus chaque année par le Préfet de Région et dépendent d’enveloppes départementales.

Les personnes doivent vérifier leur éligibilité auprès de leur conseiller Pôle Emploi ou des Assistantes sociales de secteur et en fonction, se positionner en réponse à l’offre que nous déposons systématiquement auprès de Pôle Emploi. Pour effectuer un choix, nous prenons en compte le projet professionnel de la personne, la situation actuelle et la motivation.

Un accompagnement social et professionnel

Les Chantiers d’insertion accueillent et accompagnent des personnes vers un parcours d’insertion sociale et professionnelle. Pour cela, il offre un accompagnement et un suivi régulier par une Conseillère en Insertion Professionnelle. Chaque salarié est acteur de son parcours. Il reste au cœur du dispositif.

Mandhilac3

L’acquisition de nouvelles compétences

Sous la responsabilité d’un encadrant technique, les salariés sont formés sur leur poste de travail et se voient confier des missions et des tâches à effectuer. Le dispositif chantier d’insertion, permet de travailler sur l’acquisition de nouvelles compétences professionnelles. Cette formation interne permet également d’autonomiser, de responsabiliser et de favoriser les prises d’initiatives, d’acquérir des repères et des aptitudes professionnelles.